Communiqué de presse du 20 mai 2014

Écrit par HOMODONNEUR le . Publié dans Communiqués de presse

Condamnation du journal Minute :

Félicitations à SOS Homophobie !

Si le collectif HOMODONNEUR ne fait pas du don du sang pour tous un élément de lutte contre l’homophobie 1, nous ne pouvons que nous réjouir du jugement rendu ce jour :
http://www.sos-homophobie.org/article/condamnation-exemplaire-du-journal-minute

En revanche les propos de l’Etablissement Français du Sang, sous couvert d’arguments pseudo-scientifiques, participent encore à la stigmatisation d’une minorité, justifient toujours l’inégalité de droit et de fait des gays et des bis chez les plus intolérants – la une de Minute en est la meilleure preuve !, et augmente fatalement la vulnérabilité des personnes concernées, intégrant finalement leur différence comme une déviance

Ceci doit cesser !

La Fédération LGBT 2, seule association nationale représentative de plus de deux cents associations LGBTQI, s’était réunie début juillet 2011 à Rennes, afin de débattre des arguments en faveur et en défaveur du don du sang des Hommes ayant eu ou ayant des relations Sexuelles avec d’autres Hommes 3.

Désormais, après trois années de réflexion, ils se prononceront début juillet à Nancy.

Le collectif HOMODONNEUR place toute sa confiance à l’association AEC Toulouse 4, très clairement prononcée sur le sujet, pour que les représentants de la communauté fassent un choix éclairé.

Les prétextes ont épuisé tous les recours.

Les masques doivent tomber.

1http://www.homodonneur.org/presentation/textes-internes/annexes
2
http://federation-lgbt.org/
3 plus souvent écrit sous la forme HSH
4
http://www.aectoulouse.fr/

                                                                                                                              Toulouse, le 21 mai 2014

                                                                                                                              Contact presse :

                                                                                                                              Frédéric Pecharman 06.19.32.66.35

Communiqué de presse du 24 janvier 2014

Écrit par HOMODONNEUR le . Publié dans Communiqués de presse

100 homos exclus 50 litres de perdus !

En date du 25 janvier 2014 à Toulouse, l’EFS organisera sa plus grande collecte de sang européenne et une fois de plus, sans nous.

Si nous avons à maintes reprises dénoncé toute l’absurdité de cette exclusion, nous tenons à souligner aujourd’hui le grand gâchis que cela représente.

C’est pourquoi dans le cadre de notre opération « Toi aussi viens te faire jeter du don !», http://homodonneur.org/operations , nous donnons rendez vous à tous les donneurs de sang, les solidaires comme les exclus, à être présents le :

Samedi 25 janvier 2014
Place du Capitole, Toulouse
Aux douze coups de midi

Un apéritif sera offert, les consignes et le matériel de notre « opération flash » ne seront donnés qu’à 12H25, pour une réalisation à 12H30 très précisément (fin à 12H45).

Appel à la mobilisation générale

Comme l’indique le titre, nous avons un besoin impératif de 100 participants.

De la même façon qu’il n’y a pas d’amour – mais que des preuves d’amour !, nous demandons à l’ensemble des associations et personnes favorables au #dondusangpourtous de relayer cet appel, de le diffuser largement sur leurs réseaux sociaux, de participer massivement à cette action simple, rapide et efficace.

Pour la réussite de cette journée ; Chaque bras compte !

Lien utile avant de venir le 25 janvier : http://www.youtube.com/watch?v=i59dwFM1bQE

                                                                                   Contact presse :
                                                                                   Frédéric Pecharman
                                                                                   06 19.32.66.35

Communiqué de presse du 12 janvier 2014

Écrit par HOMODONNEUR le . Publié dans Communiqués de presse

Collectif HOMODONNEUR

2 Rue Malbec

31 000 Toulouse

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

06 19 32 66 35

                                                                       Madame la Ministre

                                                                       Ministère des Affaires sociales et de la Santé
                                                                       14, avenue Duquesne
                                                                       75350 PARIS 07 SP

                                                                       Toulouse,

                                                                       le 12 janvier 2014

Objet : mise en demeure

Madame la Ministre,

Aujourd’hui, cela fait exactement cinq ans qu’un arrêté ministériel 1 exclut définitivement de toute forme de don de sang tout homme ayant, ou ayant eu, des relations sexuelles avec d’autres hommes, reprenant ainsi les critères d’une circulaire obsolète, rédigée vingt-six ans auparavant 2.

L’objectif recherché de cette mesure est la sécurité sanitaire à tout prix – contradiction flagrante entre l’affirmation d’un risque zéro qui n’existe pas et la mise en œuvre de tous les moyens pour y parvenir.

Là où le ridicule atteint son apogée, c’est lorsque cette contre-indication devient contre-productive.

En effet, l’InVS 3 dans une étude récente 4, a démontré que la moitié des séroconversions des donneurs de sang (14 sur 28) sur une période donnée (2008-2010) était due à des relations homosexuelles entre hommes. L’arrêté ministériel, tel qu’il est formulé aujourd’hui, amène donc des donneurs à mentir lors de l’entretien préalable au don, ce qui compromet la relation de confiance avec les médecins.

La sécurité sanitaire s’en trouve, par conséquent, considérablement amoindrie.

C’est pourquoi ce jour, au travers de cette lettre ouverte, nous vous mettons face à vos responsabilités : maintenez les dispositions de l’arrêté ministériel du 12 janvier 2009, et vous serez coupable à terme d’une ou plusieurs contaminations.

Seule la réintégration aux mêmes conditions que les autres donneurs permettra une sélection comprise, acceptée et surtout efficace.

Nous vous prions d’agréer, Madame la Ministre, l’assurance de notre haute considération.

                                                                              Pour le Collectif HOMODONNEUR,

                                                                              Frédéric Pecharman

1) 12 janvier 2009

2) 21 juin 1983

3) Institut National de Veille Sanitaire

4) Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire du 23 octobre 2012, p 445