Chaque bras compte !

le . Publié dans Contributions

Notre slogan résume notre volonté de privilégier les receveurs des dons de sang.

Dans l'association Homodonneur, nous estimons que les tests et les fenêtres de sécurité actuelles exigées pour les donneurs de sang sont suffisantes à la réintégration des Hommes ayant eu des relations Sexuelles avec des Hommes (HSH) aux mêmes conditions que les autres.

Le passage d'une interdiction à vie à une abstinence sexuelle d'un an n'est pas une avancée. Autant l'exclusion des 4 H (Haïtiens, Hémophiles, Homosexuels, Héroïnomanes) au début des années 80 était justifiée, autant maintenir la mesure pour les homosexuels dans les années 2010 est très discutable. Une abstinence d'un an est une insulte. Une demi-mesure présentée comme un progrès et une façon d'acheter la paix sociale (dans le monde LGBTQI). Nos gouvernants, même lorsqu'ils sont des scientifiques conséquents ne veulent pas être à l'origine de l'ouverture du don du sang aux HSH. Cette mesure est perçue comme impopulaire car elle pourrait facilement se retourner contre ceux qui auront le courage de la prendre.

Par ces temps de crise, nous voyons bien que les mesures appropriées quant aux questions de société ne sont pas prises. A notre modeste échelle, nous devons nous battre pour obtenir la possibilité pour les HSH de donner leur sang aux mêmes conditions que les autres.

« Nul ne peut être exclu du don de sang en raison de son orientation sexuelle »

Certains politiques reconnaissent tout de même que le comportement sexuel à risque prévaut sur l’orientation. Pour que cet arrêté ministériel ne reste pas lettre morte, tout reste encore à faire...

Chaque bras compte !